dioïque


dioïque

dioïque [ djɔik ] adj.
• 1778; dioïke 1768; lat. bot. diœcia, du gr. di- « deux » et oikia « maison »
Bot. Dont les individus ne portent qu'un type de gamète, mâle ou femelle. monogame. Les palmiers sont dioïques. ⊗ CONTR. Monoïque, polygame.

dioïque adjectif (du grec oikos, maison) Se dit des espèces végétales (chanvre, dattier, mercuriale, lychnis) composées de pieds mâles et de pieds femelles séparés.

dioïque
adj. BOT Se dit des plantes (chanvre, dattier, certains fucus, etc.) chez lesquelles les fleurs mâles et les fleurs femelles se trouvent sur des pieds séparés. Ant. monoïque.

DIOÏQUE, adj. et subst.
A.— ZOOL., vx. (Espèce) où les sexes sont séparés. Anton. hermaphrodite. Mollusques gastéropodes dioïques (CUVIER, Anat. comp., t. 5, 1805, p. 7).
B.— BOT. (Plante) dont les fleurs mâles et les fleurs femelles se trouvent sur des pieds séparés. Végétaux dioïques, floraison dioïque. À ces époques d'essai où n'existaient ni les fleurs dioïques ni les animaux unisexués, à cet hermaphroditisme initial (PROUST, Sodome, 1922, p. 629). Le houblon est une plante de la famille des Urtacées; elle est grimpante et sa floraison est dioïque (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 57) :
Il y a [des arbres] (...) où les sexes [des fleurs] sont séparés, soit sur le même individu, soit sur des individus différents. La première classe s'appelle monoïque; la seconde, dioïque.
BAUDRILLART, Nouv. manuel forestier, t. 1, 1808, p. 51.
Prononc. et Orth. :[]. Mais diérèse [] ds Pt Lar. 1968, Lar. Lang. fr. (cf. aussi ds GATTEL 1841, NOD. 1844, LITTRÉ et DG). Le mot est admis ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. [1768 VALM. d'apr. Lar. Lang. fr.]; 1778 (LAMARCK, Flore fr., t. 1, § 425). Adaptation du lat. sc. dioicœ (plantœ) ds Lamarck, loc. cit. (du gr. - « deux fois » et de « maison ») ces plantes ayant les fleurs mâles et les fleurs femelles sur des pieds différents. Fréq. abs. littér. :4.

dioïque [djɔik] adj. et n. f.
ÉTYM. 1778; dioïke, 1768; lat. bot. diœcia, du grec di- « deux », et oikia « maison ».
Bot. Se dit des plantes à fleurs unisexuées chez lesquelles les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur deux pieds distincts. || Une plante dioïque, et, n. f., une dioïque (opposé à monoïque).REM. Le mot s'est appliqué aux espèces animales hermaphrodites (Cuvier).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dioïque — (di o ï k ) adj. Terme de botanique. Qui est relatif à la disposition des fleurs mâles et femelles sur deux individus différents, indépendamment de toute classification. Une plante dioïque, et, substantivement. une dioïque. Le chanvre est une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Dioïque — Diécie La diécie (par opposition à monoécie) est l arrangement des organes reproducteurs des plantes dioïques dont les individus sont strictement monosexués, ou monogames, c est à dire que chaque pied ne porte que des fleurs soit mâles… …   Wikipédia en Français

  • DIOÏQUE — adj. des deux genres (Les voyelles IO font deux syllabes, dans ce mot et dans les suivants.) T. de Botan. Il se dit Des plantes qui appartiennent à la dioecie. Plantes dioïques …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DIOÏQUE — adj. des deux genres T. de Botanique Dont les fleurs mâles et femelles sont sur des pieds distincts. Plantes dioïques, ou elliptiquement Les dioïques …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pied de chat dioïque — Antennaire dioïque …   Wikipédia en Français

  • Antennaire dioïque — Antennaria Antennaria …   Wikipédia en Français

  • Bryone dioïque — Bryone dioïque …   Wikipédia en Français

  • Bryone Dioïque — Bryone dioïque …   Wikipédia en Français

  • Bryone dioique — Bryone dioïque Bryone dioïque …   Wikipédia en Français

  • Ortie dioïque — Grande ortie Pour les articles homonymes, voir Ortie (homonymie) …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.